mai 19, 2024

Sud-Kivu : une femme nommée pour la reddition des groupes armés

Spread the love

Pour son combat de la participation de la femme dans la résolution des conflits pour une paix durable, Madame Grâce Ngabo Mugerangabo, a été nommée par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo, en date du 2 juin 2022, comme coordinatrice provinciale du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (P-DDRCS) au Sud-Kivu.

Cette dame de fer en qui le Président de la République a placé sa confiance, dit qu’elle mettra toute son énergie pour mobiliser la communauté dans sa diversité pour la reddition des groupes armés.

Elle remercie le chef de l’État qui, par son implication et son dévouement, a donné de la valeur à la femme pour la consolidation de la paix et la sécurité.

Une femme au profil correspondant !

Elle a participé au programme de suivi et évaluation de l’Etat de siège à l’Est du Pays, elle a efficacement contribué à la mise en œuvre fonctionnelle du programme de paix et de sécurité à l’Est de la RDC, Elle a également été point focal du ministère de l’intérieur et sécurité au comité de suivi de la réforme de la police. Elle est le choix idéal pour la réussite du P-DDRCS au Sud-Kivu. Victime des guerres, des violences, les femmes jouent aussi un rôle essentiel dans la prévention et la résolution des conflits.

Sa stratégie pour la mise en œuvre du programme :

« C’est avec la population que nous allons travailler. La société civile, les politiques, les chefs coutumiers, les chefs religieux, tous réunis, devons mettre nos moyens en marche pour pouvoir réaliser cette grande mission ; le chef de l’État a comme vision la restauration de la paix à l’Est de la République. »

En nommant cette dame à la tête du P-DDRCS, la RDC est en voie de la matérialisation de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nation-unies.

Elle s’est assignée la mission de prévenir d’éventuel conflits sous toutes ses formes surtout le viol et violences dont sont victime les filles et les femmes, de participer activement aux processus de prise des décisions à tous les stades pour la gestion des conflits, de protéger en s’assurant de la sécurité et de l’intégrité physique et mentale mais aussi de l’indépendance économique des femmes ainsi que le respect de leurs droits mais également secourir ces dernières pour satisfaire leurs besoins particuliers, et se battre pour une Justice transitionnelle.

Signalons que Madame Grace Ngabo Mugerangabo avait été primée « Patriote en Or » en février 2021 par la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) pour son engagement et son combat noble pour l’avènement d’un état de droit en RDC.

Divin Cirimwami.