fbpx

« Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Mt.5.9″ c’est avec ce message biblique que la plate-forme Youth For Peace DRC célèbre cette journée internationale de la paix à la Prison centrale de Bukavu en communion avec les personnes en conflits avec la loi ce 21 septembre 2022.

Cette visite intervient dans le cadre de redonner le sourire aux prisonniers malgré tout ce qu’ils subissent étant en détention, fait savoir, Joseph Akilimali, Secrétaire de cette plateforme.

« Mesdames et messieurs, en cette journée où l’humanité entière célèbre la journée internationale de la paix, Youth for Peace DRC vous exprime toute sa solidarité et sa proximité et vous assure de son accompagnement pour atténuer tant soit peu le choc causé par la situation dans laquelle vous êtes, situation où vos libertés individuelles sont limitées par la loi. » Dit-il lors du mot de circonstance.

« Mettre fin au racisme et bâtir la paix. » C’est le thème international de cette journée.

Youth for Peace DRC a choisi de partager avec vous ce moment pour réfléchir ensemble sur la possibilité de vivre en paix même dans les conditions où nos libertés sont limitées par loi.

Nous venons aujourd’hui vous dire qu’il est encore possible de recouvrer vos libertés individuelles qui constituent l’un des ingrédients de la paix. Cela passe par l’administration d’une justice équitable et impartiale.

« Youth for Peace DRC s’emploie au plaidoyer pour le respect des droits des personnes humaines y compris des personnes en conflit avec la loi. 

Être en prison ne devrait constituer pour personne une occasion de subir un traitement inhumain et/ou l’occasion d’en faire subir à qui que ce soit. La prison est un milieu de rééducation de la personne pour que celle-ci redevienne une personne utile à la reconstruction et au développement du pays. 

C’est pourquoi notre organisation entend lancer un vaste programme d’éducation civique en milieu carcéral, car nous sommes convaincus que vous êtes des hommes et femmes avec des dons et talents sur qui notre pays doit compter pour son développement. » Ajoute-t-il.

Notons que cette plate-forme, est représentée dans 8 provinces de la République Démocratique du Congo plus la ville de Kinshasa. Elle s’emploie au plaidoyer pour le Respect des droits des personnes humaines y compris des personnes en conflit avec la loi.

Cosna Muhigwa.

By Freemedia Rdc

Média web d'actualités œuvrant à l'Est de la République Démocratique du Congo. La liberté d'expression et d'opinion est notre cheval de bataille. Former et Informé est notre Idéal. Média créé le 27 mai 2020