fbpx

Le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshikedi dénonce pour la énième fois du haut de la tribune des Nations Unies l’agression de son pays par son voisin, le Rwanda sous couvert du mouvement rebelle du M23. C’était lors de la 77e assemblée générale des nations unies à travers son discours prononcé dans la soirée de ce mardi au mercredi 21 septembre 2022 à New York. 

« En dépit de ma bonne volonté et de la main tendue de nos peuples pour la paix congolais, certains de nos voisins n’ont trouvé mieux, de nous remercier par l’agression et soutien des groupes armés qui ravage l’Est de la RDC. C’est cas actuellement du Rwanda qui au mépris de droit international de la charte de l’ONU et de l’acte constitutif de l’Union Africaine à une fois non seulement agressé en mars dernier la RDC par l’incursion directe de ces forces armées, le RDF, mais aussi l’occupation des localités de la Province du Nord-Kivu, par le groupe terroriste interposé, le mouvement du mars dû M23 auquel il porte un soutien massif tant en matériels des guère qu’en homme des troupes. »

Et comme pour défier la communauté internationale, le M23 avec le soutien de l’armée Rwandaise, a même abattu l’hélicoptère de la Monusco et tuer huit casques bleus, commettant ainsi un crime de guerre.

« Je dénonce en ce lieu emblématique de vie international avec la dernière énergie, cette énième agression dont mon pays est victime de la part de son voisin le Rwanda, sous couvert d’un groupe des terroristes dénommé M23 »  Dit Félix Tshisekedi.

Il sied d’ajoute que le président a demandé l’implication de distribuer officiellement, à tous les membres du conseil de sécurité, les derniers rapports des experts de l’Organisation des Nations unies (ONU), sur la situation sécuritaire à l’Est RDC.

« Le gouvernement congolais demande la distribution officiellement aux membres de Conseil de Sécurité du dernier rapport des experts de l’ONU sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC. Il est nécessaire de multiplier les pressions sur le Rwanda et le M23 et montrer plus de fermeté à leur égard, il faut lever les obstacles à la restructuration des FARDC et toutes les mesures restrictives de l’acquisition des équipements militaires pour la RDC » a-t-il ajouté

Rédaction.

By Freemedia Rdc

Média web d'actualités œuvrant à l'Est de la République Démocratique du Congo. La liberté d'expression et d'opinion est notre cheval de bataille. Former et Informé est notre Idéal. Média créé le 27 mai 2020