mars 1, 2024

Sud-Kivu : madame Grâce Ngabo reçoit le soutien des femmes pour restaurer la paix

Photo de famille au bureau du P-DDRCS

Spread the love

Afin contribuer à une paix durable et d’en finir avec les groupes armés au Sud-Kivu, la « Dynamique 50 % des femmes », apporte son soutien à Madame Grâce Ngabo, coordonnatrice Provinciale du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communauté et Stabilisation (P-DDRCS) lors d’une visite à son bureau ce 26 janvier 2023 dans la ville de Bukavu. 

Une occasion pour Madame Julienne Baseke, de la « Dynamique 50 % des femmes » de lui présenter ces vives félicitations à ce grand poste de la coordinatrice du P-DDRCS.

« C’est un plaisir pour nous de savoirs qu’une femme comme nous, occupe cette place de grande responsabilité. Nous saluons cette marque de confiance en la femme, cette sensibilité au genre de la part du Chef de l’État. Et aussi cette prise de conscience que la femme est capable de tout, surtout que notre pays ne peut pas aspirer au développement aussi longtemps que la femme ne sera pas représentée équitablement aux postes de prise des décisions, » a-t-elle dit.

couronnement de Madame Grâce par Madame Colette Salima, membre de la dynamique.

« Vous savez, l’agenda Femmes, Paix et Sécurité. Les femmes ont payé les lourds tributs de tout ce qu’on a connu comme guerres dans notre pays. Ça nous assure de savoir que c’est une femme qui est là et nous savons qu’elle va faire avancer la cause de la femme et surtout cet agenda de la Résolution 1325. La Dynamique est là pour lui apporter son soutien, son succès, c’est le nôtre. N’hésitez pas de demander le soutien des femmes quand vous avez besoin. Tout le plaisir nous en reviendra. Nous savons que la présence des femmes à l’instance de prise de décision, c’est l’amélioration du système. Vous êtes désormais un modèle pour toutes les femmes, une inspiration et au sein de cette institution elle va continuer à hisser les femmes, » a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Bukavu : la Dynamique 50 % ou rien, apporte son soutien aux femmes nommées aux communes 

De son côté Madame Grâce Ngabo, remercie de tout cœur le soutien lui apporter par les femmes de la « Dynamique 50 % des femmes ».

« Sept mois après ma nomination, nous sommes toujours dans la phase d’implémentation du programme en province. La semaine prochaine, nous commençons par Uvira pour le programme de Désarmement. Je suis très heureuse de voir d’autres femmes nous soutenir. Je suis dans le désarmement et je nous appelle tous à nous unir pour nous aider chacun dans son domaine d’intervention. Ce poste, le Chef de l’État m’a confié parce qu’il a vu que je m’intéresse à la question sécuritaire. »

Et d’ajouter :

« Nous faisons le désarmement des groupes armés et toute personne civile qui détient une arme. Nous utilisons une approche communautaire pour impliquer les communautés, car même les personnes désarmées seront réinsérer dans les communautés. Comme le Président a lancé ce programme, c’est une dernière chance pour toutes ces personnes de quitter la brousse. Nous avons l’armée et la police pour nous sécuriser et non les groupes armés. » 

« La presse est importante pour ce programme. Le cinquième pilier même de la stratégie nationale parle de la sensibilisation, communication et médias. Il y a des partenaires qui sont prêts à nous accompagner pour cette fin. Des temps à autres, nous ferons recours aux médias selon les besoins et moyens, «  a-t-elle conclu.

Rappelons que, la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, reviens sur l’agenda Femmes, Paix et Sécurité qui insiste sur la Participation, Protection et Prévention ainsi que le Relèvement de la Femmes.

Divin Cirimwami. 

You cannot copy content of this page