mars 1, 2024

Bukavu : l’Agence Française prévoit de financer plus de 1500 femmes pour leur autonomisation

Spread the love

L’Agence Française prévoit de financer plus de 1500 femmes pour leur autonomisation, la précision du Directeur gèrent de « SIRIMUKA », Monsieur Bisimwa solide, au cours d’un Salon d’iformation organisé ce vendredi 17 février 2023 par le Groupement d’intérêt Écnomique « SIRIMUKA » et la Direction Provinciale de l’Agence National de Développement et de l’Entrepreneuriat ANADEC à Bukavu dans la salle réunion de Youth for Peace .

Les jeunes et femmes entrepreneurs ont été appelés à saisir les opportunités futures sur la loi N°22/030 du 8 Septembre 2022 relative à l’entrepreneuriat et de start-ups qui a été promulguée par le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi sur l’exonération des taxes.

Cependant, le directeur-Gérant se dit être réjoui d’avoir atteint ces objectifs et demande aux jeunes entrepreneurs de saisir l’opportunité offerte par le Président de la République Démocratique du Congo.

 »Le soucis était d’avoir le premier groupe qui sera informé sur ce qui est entré d’arriver avec l’agence française de développement qui prévoit de financer une cohorte de 1500 femmes pour l’autonomisation. Nous disons aux jeunes était que CADEMP arrive pour financer des projets, celui-ci a été une réussite pour nous, » déclare-t-il.

Il ajoute :

« Aux jeunes entrepreneurs, nous leur disons que l’opportunité est là et il faut la saisir, la loi sur la start-up a été promulguée par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, déjà cette loi prévoit 1 an d’exonération d’impôt et taxes. C’est une opportunité immense, une occasion de se formaliser en entreprise et de se développer pour les biens de tout le monde » confirme Bisimwa Solide Christian.
A cette occasion, l’ANADEC a fait la présentation de l’économie de ses missions et les opportunités futures dont peuvent bénéficier les jeunes entrepreneurs de la ville de Bukavu et aux environs notamment avec les fonds de l’Etat pour les jeunes entrepreneurs.

Notons que cette activité a contribué à l’accès à l’information et la formation des femmes et jeunes entrepreneurs de la ville de Bukavu et ses environs sur les opportunités de promotion et de pérennisation des leurs entreprises.

Rédaction avec Émile Centwali.