avril 21, 2024

Sud-Kivu : destitution de Ngwabidje, Félix Tshisekedi reçoit les éloges des  députés provinciaux

Spread the love

Les députés provinciaux du Sud-Kivu en séjour dans la capitale Congolaise depuis plus de deux mois, expriment leurs sentiments de satisfaction à l’égard du Chef de l’Etat Felix Tshisekedi Tshilombo, lors d’un point de presse du bureau de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu ce 01 mars 2023 à Kinshasa. 

Pour Jacques Kamanda, Rapporteur de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dont la vision éclairée a amené l’Etat de droit qui se matérialise dans toutes les provinces du pays et qui aujourd’hui vient de produire ses effets au Sud-Kivu, et au travers eux, les élus légitimes du peuple, qu’il reçoive ici leurs hommages les plus déférents.

« Depuis Kalehe, Shabunda, Uvira, Kabare, Mwenga, Fizi, Walungu et Idjwi, tout le Sud-Kivu remercie Dieu pour l’avènement du Président Tshisekedi à la magistrature suprême de notre pays. Cette population Sud-kivutienne bien qu’attristée par cette guerre injuste nous imposée par le RWANDA voisin, celle-ci s’empresse d’inviter le Président de la République à venir dans les prochains jours afin de partager notre immense joie par la décision prise par Votre Haute Autorité en prenant acte de la  démission d’office du Gouvernement Provinciale du Sud-Kivu qui s’est caractérisée par une megestion criante et détournements de deniers publics », dit-il.

Et d’ajouter :

 « En effet, à travers les audiences du 29 Décembre 2022 et du 14 Janvier 2023 nous accordées par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, au sujet de la situation politique entretenue dans la Province du Sud-Kivu par Monsieur Theo Ngwabidge Kasi, Gouverneur déchu à la suite du vote de la motion de censure en date du 24 novembre 2022, nous avons eu le privilège de découvrir, à la tête du Pays, un Homme d’Etat très intègre, épris de la justice et du bien-être de son Peuple, à la recherche inlassable de la promotion des valeurs républicaines notamment la promotion de l’Etat de droit et le respect des principes démocratiques, »

Il renseigne que le Chef de l’Etat, par la lettre de son Directeur de Cabinet n° 0076/01/2023 du 18 janvier 2022, adressée à Monsieur le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, a instruit ce  dernier à donner plein effet à la situation juridique qui découle de l’adoption de la motion de censure par l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, en date du 24 novembre 2022.

« Qu’en dépit de la complicité de certaines autorités du pouvoir central et d’autres acteurs politiques, dont nous taisons les noms, qui ont tenté de fouler au pied la susdite instruction, pour maintenir la Population du Sud-Kivu sous le joug de la gouvernance chaotique et criminelle de Monsieur Théo Ngwabidge Kasi, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, n’a ménagé aucun effort pour faire respecter la ligne de conduite tracée par l’Autorité Suprême de la République, » a-t-il conclut.

Les Députés provinciaux signataires de la présente, réitèrent leur soutien indéfectible à Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et lui promettent de s’employer, aux côtés de leurs bases respectives à œuvrer pour sa brillante et écrasante réélection aux échéances électorales de l’année 2023 pour un deuxième mandat lui permettant de matérialiser sans anicroches son principe du « Peuple d’abord » à travers sa vision.

L’Assemblée provinciale du Sud-Kivu rappel à l’opinion nationale aucune juridiction, constitutionnelle soit elle, ne saurait restaurer la confiance rompue à ce jour et pour toujours entre l’organe délibérant et l’ex Gouverneur du Sud-Kivu.

Rédaction.

You cannot copy content of this page