mars 1, 2024

Sud-Kivu : Marc Malago suspend les PPP, Daniel Aselo quitte son nid

Spread the love

Le Gouverneur ad-interim de la Province du Sud-Kivu, Marc Malago Kashekere a au cours d’une adresse à la population, le 06 mars 2023, annoncé la suspension des Partenariats Publics Privés pour essayer de sauver la situation financière de la Province. 

Marc Malago avait avoué devant la presse que la situation financière de la province après sa prise de pouvoir était catastrophique et qu’il devrait prendre des mesures de précaution entre autre, la suspension des PPP en laissant à la Direction Provinciale de Mobilisation et Encadrement des Recettes (DPMER), le monopole de la taxation.

Après cette adresse, le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo à travers son message officiel N225/CAB/NPM/MININTERSEDECAC/AOK/033/2023 du 6 mars 2023 a rappelé le Gouverneur a.i qu’il est désigné pour expédier les affaires courantes à la suite du vote par l’assemblée provinciale du Sud-Kivu de la motion de censure contre le gouvernement de la même province.  Et qui est de ce fait réputé démissionnaire selon les articles 147 et 198 Alinéa 9 de la constitution  et de la loi 160 électorale. Donc il n’est pas autorisé à prendre des mesures qui sortent des affaires courantes. En conséquence, il doit rapporter tous les arrêtés et les autres actes pris par lui en violation de cette instruction et de les considérés comme nuls et nuls effets.

Des intérêts menacés ?

Selon les députés provinciaux du Sud-Kivu, le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait instruit depuis le 18 janvier 2023, au VPM et ministre de l’Intérieur de notifier le gouvernement Ngwabidje de sa déchéance d’office, tâche qu’il avait laissé à son vice qui l’avait signé en date du 24 février 2023.

Par contre, les précédentes motions de censure votées par les députés provinciaux du Sud-Kivu contre le gouvernement Théo Ngwabidje Kasi, il signait en personne des messages officiels pour sa réhabilitation. Quand c’est maintenant la suspension des PPP, il signe un message lui instruisant de rapporter tous les arrêtés signés. Que-ce qui se cache derrière cette instruction au Gouverneur a.i ? Y a-t-il des intérêts menacés ?

La santé de la caisse de la province, peut-elle déranger un Homme d’Etat ?

Pourquoi un homme d’État serait-il contre une décision qui pourrait sauver les caisses de l’Etat pour le développement d’un Pays ?

Plusieurs personnes en province, saluent cette mesure prise par le Gouverneur a.i, Marc Malago Kashekere et estiment que la DPMER, est, sera et a toujours était à mesure de mobiliser les recettes de la Province sans intervention des privés.

Rappelons que le Bureau de la coordination de la société civile du Sud-Kivu, les députés provinciaux, au cours du mandat du gouvernement Ngwabidje, protégé par le VPM, avaient dénoncé et demandé la suspension des Partenariats Publics Privés, car selon eux, il n’y avait aucune traçabilité.

Rédaction. 

You cannot copy content of this page