mars 1, 2024

Sud-Kivu : l’ambassade de France finance 9 projets portés par les femmes 

Spread the love

Dans le but de mettre à la lumière les neuf projets innovants portés par les femmes et qui œuvrent dans l’autonomisation de la femme République Démocratiques du Congo, l’Institut Français a organisé une exposition des photos et textes porteurs d’espoir, vernissage d’exposition ce vendredi 10 mars 2023 dans ses enceintes à Bukavu.

Une attention particulière a été portée sur les initiatives féminines pour l’année 2022-2023 et l’exposition a été conçue par le pied d’une commande de deux photographes dont : Raïssa Kamana Rwizibuka de Bukavu et Stéphanie Bujiriri de Kinshasa.

« Ces projets qui favorisent l’autonomisation des femmes principalement l’entrepreneuriat féminin ont été financés par l’ambassade de France dans le cadre d’un projet PISCA. Neuf projets des femmes à l’échelle de toute la République Démocratique du Congo, «  fait savoir Clémence Denis, Directrice Déléguée de l’Institut Français.

« Pour renforcer les moyens de substance et la coalition non-violente des groupes Pygmées et Bantoues » est l’un de ces projets et porté par l’UEFA (Union pour L’Émancipation de la Femme Autochtone) qui est une organisation féminine créer par des femmes et gérée par des femmes depuis 1998.

Madame Espérance Binyuki Nyota, Autochtone militante et co-fondatrice de l’UEFA, ce projet répond à l’extrême vulnérabilité de femmes notamment pygmées-batoues.

« Notre projet répond à la vulnérabilité des femmes autochtones alors que la hausse des prix provoque un amenuisement de leurs ressources, leurs charges de travail domestique augmentent et leur accès aux services de bases accès, l’accaparement de leurs terres, elles recouvrent au nettoyage en faisant la location des terres et remettent une partie de leurs récoltes aux concessionnaires. » 

Disons que dans ce contexte, le projet vise à renforcer plus de 1200 femmes et les hommes qui bénéficient des activités comme : le développement d’activité génératrice des revenus, la sensibilisation à la gestion durable de l’environnement et la promotion de la cohabitation pacifique.

Notons que l’exposition des photos et textes porteuses d’espoir sont installés dans le Hall de l’Institut français de manière gratuite jusqu’au 14 Avril de cette année.

Émile Centwali.

You cannot copy content of this page