mars 1, 2024

Bukavu : échange entre Mme Grace Ngabo du P-DDRCS et les jeunes sur les questions de paix 

Spread the love

Afin de parler aux jeunes et aux femmes des rôles qu’ils peuvent jouer dans la construction de la Paix, la plate-forme Youth For Peace DRC vient d’organiser un carrefour pour la paix ce 18 mars 2023 à son bureau sis en commune d’Ibanda ville de Bukavu. 

Invitée à cette activité, Madame Grâce Ngabo, coordinatrice provinciale du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation P-DDRCS, a échangé avec les jeunes sur leurs rôles dans cette matière en commençant par le quid de ce programme.

Mme Grâce Ngabo, oratrice du jour.

« Ce programme, un est programme de l’Etat, il est là pour la construction de la Paix et de développement socio-économique. Le désarment est fait sous notre coordination, mais par le FARDC, la Monusco et la Commission Nationale de Gestion des Armes légère et de petites calibres. Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo avait promis que plus jamais les jeunes ne pourront intégrer les groupes armés, et c’est le pourquoi la mise en place de ce nouveau programme qui est vraiment communautaire », a-t-elle dit.

Et d’ajouter :

« Les jeunes sont des partenaires incontournables dans le processus de la consolidation de la paix et le développement communautaire. C’est pourquoi nous allons travailler avec les organisations locales des jeunes. Ce programme concerne toute la communauté par seulement, les ex combattants ».

De son côté, le chargé de Communication de Youth for Peace DRC, Monsieur Jean-Claude Mushagalusa, explique que cette activité a eu lieu dans le cadre de leur carrefour des jeunes pour la Paix organisé chaque samedi.

« Dans son exposé, elle a fait connaître ce que c’est ce programme. Elle a montré que les jeunes et les femmes ont un grand rôle à jouer dans la construction de la paix, en ce sens qu’ils sont une force, des acteurs du changement auxquels le pays doit compter. 

Elle nous appelait à prendre conscience du rôle que nous avons dans la construction de la paix, parce que la plupart des fois, sont les jeunes qui sont utilisés pour intégrer les groupes armés. Elle nous a également appelé à nous unir, il ne suffit pas d’avoir beaucoup de choses pour commencer, mais avec des initiatives locales, nous pouvons faire grand-chose, » doit-il.

Rappelons que ce programme qui vise à réunir les jeunes autour des questions de la paix et la sécurité, a été lancé en date du 4 mars 2023.

Divin Cirimwami.

You cannot copy content of this page