mai 19, 2024

Bukavu : « la question de paix nous concerne tous » jeunes ambassadeurs de la paix 

Spread the love

Pour prévenir et gérer les conflits, l’UNICEF/Sud-Kivu vient de renforcer les capacités des jeunes à travers une formation sur l’éducation à la paix et à la cohésion sociale durant 5 jours. La clôture a eu lieu ce 5 mai 2023 dans la salle CLAC en commune d’Ibanda. 

165 jeunes en provenance des quartiers, des écoles, des universités et associations de la ville de Bukavu et des quelques territoires, ont étaient bénéficiaires de ces enseignements qui vont leur permettre d’êtres des ambassadeurs de paix dans leurs communautés.

Pour Emmanuel Tshibangu, Chargé de programme éducation au sein de l’UNICEF/Sud-Kivu, ces jeunes sont appelés à vivre en parfaite harmonie avec toute la communauté ; à être ceux-là qui amènent les communautés à vivre en cohésion sociale, pour que chacun exerce ses activités en paix, la paix qui est le socle du développement d’un pays.

Des leurs côtés, les jeunes ambassadeurs de la paix s’engagent à promouvoir la paix et à partager cette matière auprès des siens.

« Au regard de la formation, nous avons reçu des matières complémentaires et diversifiées sur l’éducation à la paix. L’idée que je m’étais faite de la paix, je pensais que c’est une question qui concerne les États. Grâce à cette formation, j’ai su que je suis aussi concerné par la question, tout en commençant par ma famille, mon quartier, à l’université. Je m’engage donc à participer à la consolidation de la paix partout où je passe à travers mes dires et mes actes. Je fais mienne la question de la paix, » s’engage Marina Nshobole, jeune ambassadrice de la paix.

Prince Mukiza, ouvrant à l’École des Amis de l’Enfant, EAE et jeune ambassadeur compte renter dans les écoles pour apprendre aux enfants également l’éducation à la Paix. Pour lui, cette question ne concerne pas seulement les adultes, qui ont d’abord échoué, maso aussi les enfants.

« Il faut que les enfants grandissent avec cette même idéologie », a-t-il conclu.

Inès Binja Karhaba, Jeune ambassadrice de la Paix compte aller dans sa communauté respective pour sensibiliser les jeunes et surtout les jeunes filles, car c’est une question de tous.

Notons que l’UNICEF compte au-delà d’un appui financier, travailler avec le noyau Provincial des formateurs en éducation de la paix au niveau Provincial, un noyau qui a pour mission de planifier et faire le suivi des activités des jeunes partout, ils seront en province.

Divin Cirimwami. 

You cannot copy content of this page