mars 1, 2024

Bagira : GEP discute avec les jeunes sur leur engagement dans le processus électoral en RDC

Spread the love

Afin de faciliter les échanges et débats entre jeunes, acteurs de la société civile et prétendants candidats sur leur l’engagement dans le processus électoral, la Génération Épanouie vient d’organiser un cadre d’échange avec les jeunes de la commune de Bagira, dans la ville de Bukavu ce 30 mai 2023. 

Madame Esther Sifa Musimwa, secrétaire générale de la Génération Épanouie renseigne qu’ils ont réuni les jeunes dans le cadre du Projet : « Vijana Kwa ajili Uchaguzi », un projet qui vise à engager les jeunes pour les élections libres démocratiques et transparentes.

« Étant une organisation qui œuvre pour l’engagement citoyen, GEP sous l’appui financier de 1111, a mis en place des activités pour faciliter les échanges et débats entre jeunes, acteurs de la société civile et prétendants candidats. Un projet qui se concentre dans la ville de Bukavu. Comprendre le civisme électoral, la vrai lutte politique des jeunes, les innovations qu’ils doivent apporter dans la classe politique et le profil d’un bon candidat, » dit-elle.

 

Pour sa part, le facilitateur du jour, monsieur Oswald Muhemeri Rubasha, master en gestion de cycle électoral, met en face les jeunes en face de leurs responsabilités dans le processus électoral qui sont entre autres : électeurs ; candidats ; mandataires ; témoins ; journalistes ; agents électoraux. 

 

« Au vu des responsabilités légalement reconnues aux jeunes, le civisme électoral voudrait qu’ils soient les acteurs du vrai changement en évitant d’être acteur en charge de la propagation de faux bruits en matière électorale, comme par exemple : « élu mais non proclamé devenus un slogan dans la bouche des jeunes ; d’avoir un engagement réel pour lutter contre la fraude électorale sous toutes ses formes ; de promouvoir la culture d’acceptation des résultats électoraux ; d’éviter les mauvaises pratiques et les actes illégaux pendant la campagne électorale ; de privilégier les mécanismes officiels de résolution des litiges électoraux et de concourir à créer la confiance entre acteurs clé au processus électoral, car la confiance renforce la légitimité de nos élus, nos dirigeants, «  dit-il.

 

Signalons que ce cadre d’échange va s’étendre dans les communes de Kadutu et Ibanda dans la ville de Bukavu.

Divin Cirimwami. 

You cannot copy content of this page