février 29, 2024

Bukavu : la communauté de Sant ’Egidio célèbre la journée de l’enfant africain en faveur des enfants en situations difficiles

Spread the love

« Ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants en situation difficile », c’est sous cette thématique que la Communauté de Sant’Egidio vient de célébrer la journée internationale de l’enfant africain ce 26 juin 2023 au centre de Paix en commune de Kadutu dans la ville de Bukavu.

Madame Amada Alingilya Grâce, responsable des jeunes pour la paix de la communauté Sant’Egidio, revient sur les bienfaits de l’organisation de cette activité avec les enfants en situations difficiles à travers une messe d’action de grâce, des jeux d’ensemble  et le partage d’un repas de fraternité.

« Nous avons réuni plus de 400 enfants, parmi lesquels il y a les enfants sinistrés du camp zaïre ; les enfants vivant dans la rue et les enfants encadrés par la communauté au sein de l’école de paix. C’était dans le but de pouvoir partager cette douleur avec eux et leur dire qu’ils ne sont pas seuls, la communauté est là pour eux. » 

Et d’ajouter : « les enfants sont des porteurs des messages et nous comme communauté, nous avons espoir qu’ils contribuent au changement de la vie et du monde entier, nous les avons réunis pour favoriser une cohésion sociale. Vous savez que les enfants en situation de rue sont rejetés, ils sont bafoués, négligés, mais quand les enfants sont ensemble, ils développent le sourire, le vivre-ensemble. Alors, c’est possible de changer le monde à travers les enfants. »  

Elle appelle toute personne qui se sent touchée par ces actions à se joindre à la communauté pour qu’ensemble, ils changent les situations des enfants en difficultés, ils bâtissent un monde sans frontières, un monde où règne la paix.

Rappelons que la journée internationale de l’enfant africain est célébrée chaque 16 juin de l’année en souvenir des milliers des étudiants qui ont manifestés à Soweto le 16 juin 1976 pour exiger l’éducation de qualité. Des centaines d’enfants ont été tués par le régime de l’apartheid.

Divin Cirimwami.