mars 1, 2024

Uvira-Luvungi : débat public « Usalama Wetu » tenu par La Benevolencija Grands Lacs

Spread the love

Dans le cadre de la campagne de plaidoyer médiatique avec les partenaires, un débat public vient d’être organisé ce vendredi 7 juillet 2023, par La Benevolencija Grands Lacs à Luvungi en territoire d’uvira dans la province du Sud-Kivu. 

A l’issu de cette activité, les autorités locales , les membres du conseil local de sécurité, la Société civile et la population du territoire d’Uvira ont témoigné sur quelque avancés et certains résultats de travail à travers l’appui du Programme  Ensemble pour la Sécurité et la Paix à l’Est de la République Démocratique du Congo, ESPER. Un programme qui a introduit une approche innovante de Résultat Basé sur le Financement RBF.

L’approche consiste à l’achat de performance des autorités locales en matière de gouvernance sécuritaire. Dans les zones d’interventions les parties prenantes au programme sont bénéficiaires des fonds qui les aident à améliorer leur travail. En commençant par l’achat des fournitures et autres consommables de bureaux, la mobilité des autorités jusqu’au financement des conseils locaux de sécurité et Conseils locaux de sécurité élargies sont entre autres activités auxquelles vient répondre le Financement Basé sur le Résultat dit RBF (Result Based Found en anglais)

Dans le groupement d’Itara à Luvungi, plusieurs activités ont été rendues possibles grâce à ces fonds alloués par ce programme.

« L’Administration locale se rapproche de plus en plus de ses administrés depuis l’exécution de ce projet dans le territoire.

« Les barrières jugées illicites par la population ont diminué environ 5 fois moins qu’avant à des points de contrôles où plusieurs tracasseries policières et militaires se sont aussi réduites. Les coins jugés chauds dans le groupement d’Itara sont maîtrisés à travers l’installation des positions des éléments de la Police pour y mener des contrôles réguliers » affirment certains habitants du milieu.

Les acteurs de la Société Civile sont confiants à l’amélioration de la sécurité dans les localités.

Du côté de la Société Civile, elle dit réussir la collaboration avec les autorités locales et qui ont permis de diminuer l’insécurité dans ce contrat.

« Cette relation entre faîtières des Sociétés Civiles et gouvernants, est une avancée significative dans l’amélioration de la sécurité grâce au fonds du Programme ESPER. Les populations du milieu, peuvent, surtout certaines, admettre l’apport dans la réalisation des résultats positifs de la situation sécuritaire.  C’est à ceci que ressemblent les actions auxquelles ESPER a contribué dans la réduction des banditismes armés et non armés dans le territoire d’Uvira » ajoutent-ils.

À en croire, le Journaliste qui a présenté le débat, ESPER a permis aux autorités à élaborer le Plan d’Action Sécuritaire, PAS dans chaque zone d’intervention. Les plans de PAS ont été développés afin d’améliorer la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et en Ituri qui sont en proie de l’insécurité avec l’activisme de nombreux groupes armés qui écument différents territoires.

Outre, la problématique des groupes armés, d’autres défis sécuritaires ont été identifiés à travers un processus participatif d’élaboration des Plans d’Action Sécuritaires (PAS).

Signalons que les participants dans l’émission Débat Public « Usalama Wetu » de Radio Benevolencija Grands Lacs tenu à Luvungi, visé ont à débattre sur les résultats du Programme ESPER auxquels  ils sont aboutis et proposés un plan de sécurité pour palier aux problèmes de sécurité dans chaque zone d’intervention.

Rédaction .

You cannot copy content of this page