février 29, 2024

Maniema : les déchets de bananeraies, une ressource locale pour résoudre un problème local

Spread the love

Invité dans la Province du Maniema pour 5 jours, Briquette du Kivu forme depuis ce 13 juillet, des organisations locales qui développent des pépinières d’arbres sur la façon de convertir leurs déchets de bananeraies en pots de pépinière écologiques pour les plantes arboricoles.

« Pour chaque arbre planté, un sac plastique est jeté dans la nature. Si un arbre est très important pour l’environnement, un sac plastique en polyéthylène ne l’est pas. L’utilisation de sacs de pépinière en plastique pour les plantes arboricoles rend l’activité de reboisement moins durable, » laisse entendre Murhula Zigabe, responsable de Briquettes du Kivu.

Pour faire du reboisement une activité, 100 % durable, Briquette du Kivu transforme les déchets des plantations de bananes en pots de pépinière écologiques pour les plants arboricoles.

« En effet, la banane est cultivée partout en RD Congo. Pour que les bananes poussent en bonne santé, elles doivent être propres, ce qui signifie que toutes les feuilles et fibres séchées doivent être éliminées de façon permanente. Briquette du Kivu utilise tous ces déchets de plantations de bananes pour fabriquer des pots de pépinière écologiques pour les plantes arboricoles, » ajoute-t-il.

Notons que cette entreprise des jeunes de Bukavu, a été invitée par le bureau du Maniema de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH à intervenir dans le programme PIREDD, qui est l’un des 15 programmes du FONAREDD, financé par CAFI et mis en œuvre par la GIZ Kindu.

Rédaction. 

You cannot copy content of this page