avril 21, 2024

Sud-Kivu : à cinq mois des élections, lancement des travaux de réhabilitation des routes

Spread the love

Les travaux de la réhabilitation de la route Bukavu-Nyangezi-Kamanyola sur la RN5 ont été lancés ce samedi 22 juillet 2023, par le ministre d’État et Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro à Nyangezi dans le territoire de Walungu.

Accompagné du ministre d’État et Ministre du Budget, Aimé Boji Sangara,  d’une délégation de l’Office des Routes, de l’Agence Congolaise des Grands Travaux, ACGT de plusieurs délégations ; ils ont été accueillis ce même samedi au port Ihusi à Bukavu.

« Ça faisait longtemps que je voulais venir, mais je me suis dis que je ne peux pas venir sans des projets palpables de développement. On ne veut plus des politiciens des paroles sans actions. Avec le plaidoyer des fils et filles de la province, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son gouvernement, on accepté de réhabiliter la route Bukavu-Nyangezi-Kamanyola, » Alexis Gisaro s’adressant à la population.

Il a instruit l’entreprise chinoise qui va exécuter ces travaux, de travailler avec une main d’œuvre locale, de faire un travail de qualité et dans le délai (9 mois).

« C’était une honte pour nous, si pour arriver à Uvira, il faudrait passer par le Rwanda. Désormais, cette route va nous permettre de ne plus passer dans le pays voisin. Là où passe la route, s’en suit le développement. Donc nous amenons le développement en province, » a-t-il conclu.

Il renseigne qu’à part cette route, la route Bukavu-Goma, des routes de la voirie urbaine seront également réhabilités.

Ils ont encore lancé

En effet, dans la province du Sud-Kivu, ce n’est pas la première fois que la population assiste à un lancement des travaux de réhabilitation des routes, mais presque jamais à une cérémonie d’inauguration de ces routes.

D’aucuns estiment, qu’il ne suffit pas de lancer seulement, mais de matérialiser les dires.

Rappelons que ces travaux sont lancés à cinq mois des élections en République démocratique du Congo.

Divin Cirimwami. 

You cannot copy content of this page