février 29, 2024

Bukavu : des femmes et filles lancées dans l’entrepreneuriat par Uwezo Africa Initiative

Spread the love

Au total 58 femmes et filles de la ville de Bukavu ont été formées sur la confection des œuvres d’arts plastiques et l’autonomisation économique. Ces chiffres ont été présentés auprès des leurs points focaux lors d’un atelier de clôture officielle du projet ‘’Plus d’autonomie financière, plus de dignité pour les filles et femmes du Sud Kivu’’ ce mardi 15 août 2023, à Bukavu.

Ces dernières ont appris le traçage des bijoux, le plaquage des bracelets, des sacs, des souliers, des sous-plats, ainsi que la fabrication des pinces à cheveux. Elles ont également été capacité sur les notions, telles que la diversification de leurs productions pour faciliter l’écoulement, la suppression de leurs besoins non-prioritaires pour minimiser les coûts et adapter les charges à leurs avoirs mensuels, la création des activités génératrices de revenus leur ont été donnés pour leur autonomisation financière et économique.

Par ailleurs, cette organisation leur a octroyé également un kit composé des pagnes, ciseaux, triplex, bracelets, paquet de rondelles et de boucliers, etc. afin de les aider à confectionner plus d’œuvres pour leur autonomisation économique.

Madame Joëlle Bufole chargée de programme chez Uwezo Africa Initiative, revient sur les stratégies mises en place pour permettre l’écoulement des produits.

« Uwezo n’est va que collaborer avec ces femmes lors des grandes activités dans la ville parce que comme nous faisons la fabrication de ces œuvres d’art depuis 4 ans déjà et que dans des grandes activités, elles louent un stand où elles vendent ces produits. Uwezo va communiquer avec ces dernières pour que celles qui seront prêtent, puissent également amener leurs œuvres produites pour exposer ensemble,  » explique-t-elle.

Madame Alice Baywesize, l’une des bénéficiaires de ce projet, remercie Uwezo Africa Initiative et Carter Center de faire d’elle une fille autonome. Elle plaide également qu’on puisse trouver le moyen de financement pour que d’autres femmes et filles bénéficient de ce projet.

« Je remercie beaucoup Uwezo Africa  parce qu’elles m’ont donné les matériels et les idées de biens fabriqués les bijoux, les sacs en main. Je couvre même les souliers avec les pagnes. Depuis que j’ai bénéficié ce projet, je ne manque plus le pain a donné à mes enfants, savon et autres pour répondre aux besoins de ma famille,  » a t-elle remerciée.

Notons que ce projet a duré six mois d’apprentissage et était financé par Carter Center.

Mitterrand Rukozo

You cannot copy content of this page