mars 1, 2024

Bukavu : clôture de la 6e édition Zéro Polemik

Spread the love

Sous un éclat du rire et ovation, le festival Zéro Polemik s’est clôturé ce dimanche 27 août 2023, en commune de Bagira, ville de Bukavu Province du Sud-Kivu à l’Est de la République Démocratique Congo.

A l’occasion, plusieurs personnes sont venues pour le spectacle et les artistes humoristes talentueux venus des trois pays de l’Afrique, La Côte d’Ivoire, la Guinée et la RDC, pour cet évènement de marque qui promeut la cohésion et construction de la paix à travers l’humour afin de pérenniser la culture dans toute l’Afrique.

Boukary, un des artistes venu de la Côte d’Ivoire explique que l’Afrique a besoin de se détendre parce qu’il y a trop du stress et multiples situations que traversent les Africains.

Cet humoriste ivoirien invite les communautés à bannir les problèmes qui peuvent les diviser, car son métier prône la joie et la paix.

«Bukavu est une grande et très belle ville avec un peuple très chaleureux, accueillant et donc à travers mon métier, je prône plus la joie. Parce que ceux qui viennent participer au spectacle, on ne parle pas que celui qui vient dans un parti ou dans un autre ; tout le monde vient dans le spectacle de Boukary est, on rit ensemble, on tombe sur l’autre sont, on ne sait de quel poids politique il est. Et donc, dans mon travail, je parle beaucoup de paix. Et tous mes sketchs, c’est quand on parle nos problèmes des sociétés, on rit de ça, et ça devient des problèmes a banalisé, » dit-il.

Les participants de leur côté, ont encouragé cette initiative et remercié le Centre Culturel ECKA pour l’effort louable consenti pour la réussite du festival.

L’un d’eux explique sa joie d’avoir pris part à cet événement : « Nous sommes très contents d’avoir partagé ce moment avec les grands artistes africains de l’humour. Nous encourageons cet initiative surtout à l’initiateur qui cherche à promouvoir les artistes locaux et de nous faire vivre en présentiel les événements qu’on voit en live à la télévision. Vraiment, nous sollicitons que de tels événements puissent continuer,» se contente-t-il.

Ces humoristes ont plaidé auprès du gouverneur et à ses partenaires de leur construire une salle moderne qui abritera les éditions prochaines.

Mitterrand Rukozo

You cannot copy content of this page