mai 20, 2024

Bukavu : le planning familial prôné par iPeace (Débat-Public) 

Spread the love

Dans le cadre de la campagne de plaidoyer médiatique que mène la Bénévolencija Grands-Lacs en faveur de ses partenaires dont iPeace, un débat public « Tukae Pamoja » vient d’être animé à Bukavu ce jeudi 14 septembre 2023 dans la salle de réunions de l’Hôtel Belvedere. 

Lors de cette émission, plusieurs invités ont répondus présent, dont les femmes commerçantes et leurs époux, des chercheurs et quelques universitaires, les agents des services étatiques partenaires d’iPeace PNMLS, PNHF.

D’après les témoignages des femmes bénéficiaires, les enseignements fournis par le programme leurs sont bénéfiques, car c’a permis de changer leurs anciennes perceptions erronées au tour des notions de planification familiale.

« Depuis que j’ai commencé le chemin d’iPeace, ma vie a changé et celle de mon foyer aussi. J’ai 32 ans et j’ai déjà 7 enfants ont changé. Avec mon âge et 7 enfants, déjà, je ne savais pas espacer les naissances. Mais aujourd’hui grâce aux formations d’iPeace, je commence à mettre au monde après 4 ans même. C’est grâce aux enseignements que nous donne Maman Marguerite. Vraiment que Dieu bénisse iPeace,  » à expliqué Madame Adeline Sifa.

A en croire Dr Marguerite Barhuze Metre, Spécialiste  SDSR et VBG chez iPeace, il s’agit de l’accompganment en renforcement de capacité socioéconomique des femmes petites commerçantes par  le plaidoyer, l’assistance juridique gratuite, les services de Santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR), l’alphabétisation financière et entrepreneuriat qui vise à contribuer dans l’amélioration de l’environnement du travail dans le secteur du petit commerce transfrontalier.

Pour Toyi Mirefu Théodore qui s’occupe de la Campagne de plaidoyer médiatique de la Benevolencija Grands-Lacs : “cette émission-débat publique vise à montrer l’importance d’outiller les couples sur les avantages de pratiquer la planification familiale chez les femmes petites, commerçantes transfrontalières et de faire comprendre le travail d’iPeace dans le cadre de la planification familiale (santé sexuelle et reproductive) chez les femmes exerçant le petit commerce transfrontalier. En suite, notre partenaire a aussi, présenté, dans notre émission, les défis de l’absence de la planification familiale ou d’une assistance de ces services chez les femmes commerçantes transfrontalières”.

 Et d’ajouter :

« C’était une occasion aussi de sensibiliser les différentes parties (hommes, femmes, autorités) à s’engager pour aider les femmes petites, commerçantes transfrontalières à planifier les naissances afin de bien exercer leurs activités commerciales ». 

Il se réjouit d’avoir permis de faire un grand plaidoyer sur ce sujet considéré comme tabou dans les communautés.

Cette activité entre en ligne de compte du programme M4D2 qui vise aussi à appuyer la compagne de plaidoyer médiatique d’autres partenaires qui bénéficient du financement de l’Ambassade des Pays Bas dont iPeace avec son projet : « Tuinuwe Byashara Mipakani ».

Rédaction.

You cannot copy content of this page