mai 20, 2024

RDC : encore 5 ans pour Martin Fayulu d’être hors-jeu ? 

Spread the love

Ce lundi 25 septembre, à 16 h de Kinshasa, le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) et Opposant congolais, Martin Fayulu, s’est adressé à la nation congolaise, une adresse qui reste floue. 

Fayulu évoque les magouilles politiques auxquelles il accuse le gouvernement de se livrer. Il met en garde contre les conséquences de ces manipulations et de la démagogie à long terme.

« les aspirations populaires ne peuvent être ignorées indéfiniment et finiront par provoquer une colère populaire et un sursaut patriotique, «  dit-il

Dans son discours, il invite le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi à prendre mesure de la gravité de la situation et à arrêter de jouer avec le feu.

Il félicite et remercie chaleureusement les églises catholiques et protestantes ainsi que certains partenaires internationaux de la RDC qui se sont impliqués dans le processus électoral afin que celui-ci soit crédible.

« Au nom du peuple Congolais qui souffre en espérant que les élections apportent au pays la paix, le relèvement social et la prospérité de l’économie nationale, je salue le combat de I’Eglise Catholique et de l’Église du Christ au Congo pour la recherche de la cohésion sociale comme gage d’un processus électoral sain et extincteur des périls qui menacent la survie de notre pays, « 

Et d’ajouter :

« Je me permets de leur redire ici, par ce mot que je veux solennel et au nom du peuple congolais tout entier, combien nous sommes fiers d’eux, fiers des valeurs d’intégrité, de vérité, d’amour du prochain et d’exhortation à l’unité nationale et au sursaut patriotique qu’ils portent. J’ai entendu leur appel et celui du peuple congolais. »

J’ai entendu leur appel et celui du peuple congolais ! 

« Si, aujourd’hui, la CENI accepte que la CENCO et l’ECC diligentent un audit citoyen, nous déposerons nos candidatures dès demain, » avait-il déclaré à Jeune Afrique en août dernier.

La CENI n’avait malheureusement pas accepté l’audit du fichier électoral par la CENCO et l’ECC et leur avait demandé de faire l’audit à travers les listes provisoires des candidats qui a déjà été publié et aujourd’hui, les listes définitives viennent d’être publié.

Avoir entendu la voix du peuple, ce n’est pas aller aux élections ? Où soit c’est déposer sa candidature ? Si Martin Fayulu, dépose sa candidature, il ne sera pas fidèle à ses paroles et du moins il n’aura pas la majorité si une fois élue, car il n’avait pas envoyé les listes électorales de ses députés. Donc, 5 autres bonnes années risque de rattraper Fayulu hors-jeu après 5 ans entrain de réclamer la vérité des urnes.

Par ailleurs, la date limite pour le dépôt des candidatures à la présidentielle reste fixée au 8 octobre 2023. Tout est encore possible!

Il invite les partis politiques, les syndicats, les étudiants, les associations, la société civile et les activistes des mouvements citoyens à se faire écho de ce message de remerciement et d’encourager les chefs des confessions religieuses afin que leur combat d’imposition d’un processus électoral sain, inclusif, transparent et crédible gagne.

Divin Ciriwmami et Brigitte Furaha/Stagiaire

You cannot copy content of this page