avril 22, 2024

Nord-Kivu : énième provocation du M23/RDF, les FARDC prêts à toute éventualité

Spread the love

Ce mercredi 27 septembre 2023 dans la matinée, les terroristes du M23/RDF ont tenté de s’installer encore sur la quête Kanyamahoro à Kibumba en territoire de Nyiragongo allant jusqu’à placer les contingents Kényans de l’EAC derrière ses lignes. Il a fallu, la pression des FARDC et la dissuasion des forces régionales de l’EAC pour que ces derniers se retirent. Ce, c’est que fait savoir le porte parole du gouverneur du Nord-Kivu, Lieutenant-colonel Ndjike Kaiko Guillaume, dans un communiqué de presse ce même mercredi. 

Il porte à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale, que malgré le respect du cesser le feu par les FARDC comme l’exige, les différents accords des Chefs de l’Etat de la Communauté des États de l’Afrique de l’Est (EAC), les terroristes du M23 appuyés par l’armée Rwandaise, sabotent les dits accords.

« Ces derniers ont occupé les localités jadis abandonnées dans le cadre du cesser le feu. Il s’agit en l’occurrence du colline de Kibarizu, Kabarakasha, Kirumbu Bukongo, Rugobe, Rusumba et Buhungu en territoire de Masisi, la colline de Ruhunga et Kibumba en territoire de NyiragongoNyiragongo, » dit-il.

Et d’ajouter :

« De ce fait, les FARDC considèrent cet acte, comme une énième provocation et appellent la communauté nationale et internationale ; la communauté des États de l’Afrique de l’Est ; le mécanisme conjoint de vérification élargi ; ainsi que le mécanisme ad-hoc de vérification de tirer toutes les conséquences y relatifs. » 

Toutefois, les FARDC informent qu’elles sont prêtes et déterminées à parer à toutes les éventualités.

Divin Ciriwmami

You cannot copy content of this page