mai 20, 2024

Bukavu : l’UOB diplôme plus de 200 étudiants à la première session, le COGE satisfait

Spread the love

Plus de deux cents diplômés viennent d’être lancés sur le marché d’emplois issus des différentes facultés par l’Université Officielle de Bukavu, UOB lors des cérémonies de clôture de l’année académique 2022-2023 et de collation des grades académiques ce samedi 21 octobre 2023. Des cérémonies qui ont eu lieu dans son enceinte sise sur le quartier Nkafu en commune de Kadutu. 

Vêtu en toge et en chapeau, cette cérémonie a débuté avec enthousiasme tel qu’on pouvait le lire sur les visages des lauréates et lauréats lors d’une marche avec Pham phare encadré par la brigade universitaire, les enseignants et le comité de gestion ont accompagnés ces nouveaux diplômés avant de les licenciés.

L’une des lauréats, Madame Marina Nshobole qui a prononcé le mot au nom de ses camarades finalistes à témoigner leur reconnaissance et gratitude au corps académique et scientifique, qui les ont aidés à atteindre leurs objectifs en dépit de plusieurs défis lié à la pandémie mondiale de covid-19, le problème d’ordre financier et de santé mentale.

« Entre les mauvaises conditions de transport et la pression, quand on n’est pas en ordre avec les frais académiques la veille de l’examen, nous avons compris que la vie ne nous fait pas de cadeau. Mais on est appelé à se battre chaque jour pour ce que nous désirons ardemment.

Le parcours n’a pas été facile, mais nous n’avons jamais douté que l’UOB, fût le bon choix pour nous et le sera pour plusieurs d’autres après » a-t-elle dit.

Le Recteur de cette universitaire, le Professeur Charles Kahindo satisfait des résultats réalisés cette année du point de vue académique et scientifique, malgré ces réalisations les défis restent énormes et à relever. Il a rendu hommage aux membres de la communauté universitaire qui ont quitté ce monde.

« Cette année académique s’achève dans un sentiment à la fois jovial parce qu’au fait, nous y sommes avec les résultats palpables mais aussi acablant quant il vient à l’esprit des défis qui restent à relever ainsi que les moments durs qu’on a connu, en particulier la perte des membres de la communauté que l’Éternel a appelé auprès de lui.

Aussi ordinaire que cela apparaît, des actes posés au quotidien visent à tailler une réputation méritée à l’UOB, au milieu des universités qui se bousculent en vue d’un nouvel éclat, ambition que l’UOB nourrit de se placer au-dessus de la concurrence justifie sa grandeur de ce tout début. Fort de cette conviction, il revient donc légitime de faire de nos rêves d’un programme d’action sur le court, moyen et long terme affectant tout les secteurs de la vie au niveau de l’institution ainsi que tous les des membres de notre communauté universitaire » dit-il dans son discours.

Notons que la communauté universitaire et son comité de gestion, après avoir ajusté l’UOB sur les rails ; décide de lui affecter une renommée au de-là de l’attendu ; il s’agit d’aménager un cadre de fonctionnement optimal qui signe l’avènement d’une grande université à l’est de la RDC imposant ses rayons jusqu’aux extrémités de la sous-région.

Mitterrand Rukozo

You cannot copy content of this page