avril 22, 2024

Bukavu : des journalistes échangent sur la liberté de la presse en période électorale

Spread the love

« La liberté de la presse pendant la période électorale », le sujet de débat d’une table ronde mettant ensemble les autorités provinciales, les responsables des médias, les journalistes et les acteurs de la société civile. Organisée par l’organisation Journalistes pour la Promotion de la Démocratie et des Droits Humains, JPDDH, en collaboration le Réseau des médias en ligne (REMEL), l’UNPC Sud-Kivu ce 23 octobre 2023 à internews Bukavu. 

Pour Daruis Kitoka, président de l’Union Nationale de la Presse du Congo, section du Sud-Kivu et l’un des intervenants, la campagne électorale n’est pas une occasion de guerre, c’est une fête politique dont chacun doit monter de quoi il est capable.

« C’est comme ça que nous les médias devons regarder ce nouveau visage. Il faut que les journalistes arrivent à amener les candidats à faire prévaloir leurs idées de progrès, des idées du retour de la paix, de développement, de transformation sociale. » 

Et d’ajouter :

« Je voudrais ici, que les journalistes prennent toutes leurs responsabilités en tant que modérateur, c’est-à-dire bâtonnier dans le débat. Qu’il ne se fasse pas avaler par ses invités. Il ne doit pas être complice d’un invité, il doit être capable de mettre de l’ordre dans son débat. Il y a des perturbateurs que nous allons voir, c’est pourquoi je vous demande de miser sur le chronométrage. » 

À la veille de la tenue des élections, la loi sur la liberté de presse publiée en mars 2023, reste peu ouverte quant au développement des médias indépendants en les astreignant au paiement des fortes taxes et une licence à un taux exorbitant. Cette situation risque d’affecter le bon fonctionnement des médias et de conduire à la fermeture de plusieurs d’entre eux. Ce qui pourra entraver le droit au pluralisme des médias et la liberté d’information garantie par la Constitution. Contexte et Justification de cette activité appuyée par National Endowment for Democracy, NED.

Divin Cirimwami

You cannot copy content of this page