février 27, 2024

Sud-Kivu : « Après les élections, il y a une vie de fraternité qui nous attend », Joëlla Sambo

Spread the love

Le fair-play devra caractériser le peuple congolais à la publication des résultats par la CENI après ces élections du 20 décembre 2023. Une demande formulée par Madame Joëlla Sambo, présidente du conseil provincial du Sud-Kivu lors d’une interview avec votre rédaction ce Mardi 19 décembre 2023.  

Selon elle, pour prévenir les actes des violences électorales et post-électorales, ils sont entrain de sensibiliser et de mobiliser à travers des messages et rencontres des masses afin de pouvoir mener la jeunesse et la population du Sud-Kivu de pouvoir se  désolidariser de toute action qui peut créer des conflits et violences.

« Au niveau de notre province, et même au niveau national, nous constatons déjà les actes des violences menés par les jeunes qui sont manipulés, des injures soit publiques soit prive, des partage des mauvaises informations et actuellement nous commençons à constater certaines tueries, » dit-elle.

Elle invite toute personne à s’approprier cette lutte en sensibilisant ses proches, car tout le monde est acteur, artisan de la paix.

« Je demande donc à toutes les parties prenantes de pouvoir accepter les résultats qui seront proclamés par la CENI, de ne pas faire les actions inciviques. Aux partis politiques, de sensibiliser leurs partisans à bien se comporter à l’égard des autres après la proclamation des résultats, » ajoute-t-elle.

D’aucuns estiment que la population devrait savoir qu’après cette période électorale, il y a une vie qui l’attend et qu’elle ne devra pas vivre et tant ennemis, mais comme frères, comme ce fut toujours le cas.

Aurélie Mundundu (stagiaire)

You cannot copy content of this page