février 28, 2024

Bukavu : l’archevêque appelle à la paix et la réserve après les élections

Spread the love

L’archevêque métropolitain de Bukavu, Mgr François-Xavier Maroy, appelle  la population de Bukavu, en particulier les chrétiens catholiques,  à s’opposer, à résister aux coercitions politiques visant à les entraîner dans des manifestations après les élections du 20 décembre. Un appel lancé lors de la célébration eucharistique  présidée à la paroisse Saint Jean Baptiste de Cahi le lundi 25 décembre en marge de la célébration de la naissance de Jésus-Christ noël. 

Mgr Maroy, a manifesté sa gratitude envers Dieu pour le calme observé à Bukavu, soulignant qu’il n’y avait pas eu autant de troubles et de conflits tels qu’observés sur les réseaux sociaux et médias traditionnels.

« La population a déjà réalisé son devoir citoyen en procédant aux élections des dirigeants de son choix. Si des candidats souhaitent s’insurger contre les résultats, qu’ils le fassent devant la cour constitutionnelle sans pour autant utiliser la population dans des manifestations risquées », a déclaré le métropolitain de Bukavu.

Insistant sur la notion d’amour et du vivre-ensemble, il a exhorté les fidèles de la paroisse de Cahi à cultiver la paix et la cohésion sociale. Il a mis en garde contre le fait que la foi chrétienne ne devrait pas être une représentation extérieure, mais plutôt une réalité intérieure.

« Je vous encourage à rester unie dans la paix et dans la spiritualité, en mettant en avant les valeurs d’unité et de respect mutuel, «  ajoute-t-il

De son côté, le vice-président du conseil paroissial de Cahi, Monsieur Corneille Kutakaza, a également saisi cette occasion pour exprimer sa gratitude envers Mgr Maroy pour sa présence lors de la célébration de la naissance de Jésus et pour ses efforts en faveur de la construction de la nouvelle grande salle de la paroisse de cahi qui contribuera au développement de cette paroisse.

Cosna Muhigwa

You cannot copy content of this page