février 27, 2024

Sud-Kivu : projet de résilience en éducation, les partenaires échangent leurs vœux 

Spread the love

Dans l’objectif d’échanger les vœux entre les partenaires et acteurs intervenant dans le projet de résilience en éducation formelle et non formelle au Sud-Kivu, une cérémonie d’échange des vœux a eu lieu ce lundi 15 janvier 2024, à l’espace Connexion Beach, dans la ville de Bukavu. 

Emmanuel Tshibangu, Chargé de l’Éducation à l’UNICEF au Sud-Kivu, a salué le travail de tous les partenaires étatiques, ONGs et autres structures qui militent pour l’avancement de ce projet.

Il a également souligné l’importance de la collaboration entre les différents acteurs pour la réussite de ce projet.

Pour sa part, Léon Musagi, lead du projet de résilience en éducation formelle et non formelle au Sud-Kivu, a annoncé que 3.348 jeunes et adolescents vulnérables ont été formés sur 1200 prévus dans le projet. Ce qui fait un dépassement de 279 % des réalisations du projet de résilience.

Quant à Gerome Mukamba, intervenant dans ce projet : « j’invite mes collègues à rester assidue, de prospérer dans leur travail et famille afin que ce projet puisse aller de l’avant. Que Dieu nous aide pour que nos plaidoyers soient acceptés au niveau de nos partenaires de l’UNICEF et EST pour atteindre l’objectif de ce projet.

Il a remercié le partenaire UNICEF pour son appui, et salué le travail de différents animateurs, formateurs et agents de terrain qui ont contribué à cette grande réussite.

Les membres de la Coordination de ce projet au Sud-Kivu, plaident auprès du partenaire technique et financier, UNICEF la poursuite du projet même après cette année. Car, seulement 3% des enfants en dehors du circuit scolaire ont été encadrés jusqu’ici.

Rédaction

You cannot copy content of this page