février 26, 2024

Sud-Kivu : la résistance aux antibiotiques, une menace sanitaire pour l’Afrique

Spread the love

Les autorités sanitaires et la société civile du Sud-Kivu sont appelées à une campagne de sensibilisation à la résistance aux antibiotiques, une menace mortelle pour l’Afrique. L’initiative a été lancée ce vendredi 19 janvier 2024 à Bukavu, lors d’une conférence sur l’approche « Une Santé » organisée par le Comité Provincial de la Coordination une santé (CPCUS/SK) en collaboration avec la société civile du Sud-Kivu et l’organisation  Kesho Congo.

L’approche « Une Santé » est une approche multidisciplinaire et multisectorielle qui vise à lutter contre les menaces sanitaires à l’interface homme, animal et environnement.

Au cours de la conférence, plusieurs causes de la résistance aux antibiotiques ont été évoquées, notamment :
La prescription excessive des antibiotiques, notamment pour des infections bénignes ;
– L’utilisation des antibiotiques chez les animaux, qui peut entraîner la contamination de l’environnement ;
– La consommation de produits d’origine animale contenant des résidus d’antibiotiques ;
– L’hygiène insuffisante dans les hôpitaux et la mauvaise gestion des déchets.

« La résistance aux antibiotiques reste un problème majeur de santé publique en RDC. Il est important de prendre des mesures urgentes pour lutter contre ce problème afin de protéger la population contre l’ampoisonnement par la consommation abusive de médicaments », a déclaré le Docteur Patrick Murhula, Coordonnateur Provincial de ONE HEALTH.

Pour Théo Kashosi, chef de travaux de l’Institut Supérieur Technique Médical (ISTM Bukavu), la résistance aux antibiotiques pourrait entraîner la mort de 400 000 à 500 000 personnes en Afrique d’ici 2050.

« La résistance anti-microbienne se propage à partir des aliments que nous mangeons et ce qui favorisent, c’est la manque d’eau potable », a-t-il déclaré.

Le responsable de l’organisation Kesho Congo, Docteur Adolph Nyakasane, a appelé les organisations à travailler en synergie pour apporter des solutions à ce problème.

« Il est important de travailler ensemble pour mettre en œuvre des stratégies efficaces de lutte contre la résistance aux antibiotiques », a-t-il déclaré.

Mesures pour lutter contre la résistance aux antibiotiques
– Réduire la prescription excessive des antibiotiques ;
– Renforcer la surveillance de la résistance aux antibiotiques ;
– Sensibiliser la population à l’utilisation responsable des antibiotiques ;
– Améliorer l’hygiène dans les hôpitaux et les établissements d’élevage.

Mitterrand Rukozo. 

You cannot copy content of this page