avril 21, 2024

Bunyakiri : le Club des jeunes filles reporters de la RCBu lance l’enregistrement des messages de paix et de cohésion sociale 

Spread the love

À l’occasion de la Journée internationale des femmes ce 8 mars 2024, le Club des jeunes filles reporters de la Radio Communautaire de Bunyakiri (RCBu) a débuté l’enregistrement des messages de paix et de cohésion sociale. 

L’objectif est de contribuer à la sécurité et à la paix dans l’est de la République Démocratique du Congo, et plus particulièrement dans le territoire de Kalehe.

Ces messages seront diffusés quotidiennement sur les ondes de la Radio Communautaire de Bunyakiri, ainsi que sur celles de Ziralo FM, Kalonge FM et de la Radiotélévision Communautaire Walikale Amka (RTCWA) de Hombo Nord, au Nord-Kivu, conformément à la programmation de ces stations.

« En ce 8 mars 2024, nous nous sommes réunies à la station de notre radio non pas pour célébrer cette journée dédiée à la femme avec joie et tambour, mais pour réfléchir, concevoir et commencer l’enregistrement de messages de paix et de cohésion sociale. Nous voulons apporter notre pierre à l’édifice pour le retour de la paix ici, dans l’est de notre pays, et en particulier dans notre territoire de Kalehe », explique Adrienne Asifiwe Idjuma, membre du club.

De sa part, Simon Wetshi Mihona, directeur de la radio et responsable du club, ajoute que les filles reporters de la Radio Communautaire de Bunyakiri, au-delà de ces messages, prévoient de produire des spectacles publics dans les centres de Bulambika, Kambali, Hombo, Karasi, Tshigoma, Ramba, Katasomwa et Ziralo, en chefferie de Buhavu, Lubengera, Bitale, Bagana et Maibano, en chefferie de Buloho. L’objectif est de diffuser les messages de paix et de cohésion sociale.

Dès ce samedi 9 mars 2024, sous le thème « Éducation, une ressource pour la promotion de la paix et de l’égalité en RDC », les filles reporters seront présentes dans la grande salle de la paroisse Yesu Mushindaji de Kando, avec les élèves de l’école secondaire Saint Luc de Kando.

Cette activité est organisée en collaboration avec la Dynamique Femme et Enfant (DEF), une organisation qui œuvre dans le domaine des droits humains et qui est spécialisée dans les droits des femmes et des enfants. Elle vise un Congo en paix où les droits de ces derniers sont promus, respectés et pleinement jouis.

 Rédaction RCBu

You cannot copy content of this page