avril 21, 2024

RDC : « une erreur matérielle », prive Serge Bahati de son siège

Spread the love

La cours constitutionnelle de la République Démocratique du Congo vient de rendre public ce 12 mars 2024, son arrêt sur les contentieux électoraux des élections législatives nationales de décembre 2023. Claude Nyamugabo proclamé élu député national en défaveur de Serge Bahati Mayigende, pourtant meilleur élu de Kabare.

Une erreur matérielle, qui nécessite réparation

Aucune requête n’a été formulée contre Serge Bahati, élu sur la liste de l’AFDC-A, mais plutôt contre Ndusi Claudine, cinquième sur la liste des élus de Kabare

Le Regroupement Forces Politiques et Sociales Alliées à l’UDPS, F.P.A.U avait déposé une requête en date du 20 janvier 2024 demandant la proclamation de Monsieur Nyamugabo Bazibuhe Claude de la liste F.P.A.U définitivement élu pour la circonscription électorale de Kabare, en remplacement de Madame Ndusi M’Kembe Claudine de l’AEDC-A.

Un acte de Notification de requête serait notifié à Madame Ndusi par rapport à la requête du regroupement FPAU.

« L’an deux mille vingt-quatre, le mois de janvier ; 29 jours du mois
À la requête du Regroupement politique Forces Politiques Alliées à l’UDPS/Tshisekedi (FPAU) pour le candidat Nyamugabo Bazibuhe Claude; je soussigné Buhendwa Bijou, Greffier à la Cour constitutionnelle ;
À notifier à Madame Ndusi M’Kembe Claudine, proclamée provisoirement élue dans la circonscription électorale de Kabare sur la liste AEDC/A, la requête en contentieux électoral sous RCE 444/DN-CR ;
Et pour qu’elle n’en prétexte l’ignorance, je lui ai, étant à mon office et y parlant à Mulamba Secrétaire permanant adjoint de l’AEDC-A, laissé copie de mon présent exploit ainsi que celle de la requête sus vantee, «  peut-on lire sur cet acte.

L’invalidation de Serge Bahati, élu de Kabare avec 14 846 voix et premier sur la liste de l’AFDC-A, a provoqué un tollé général. Son parti dénonce une « erreur matérielle » de la Cour constitutionnelle, qui a invalidé son élection en raison d’une requête visant Ndusi Claudine, cinquième sur la liste de l’AEDC-A. Cette décision incompréhensible prive Sege Bahati de son siège et jette le discrédit sur le processus électoral en RDC.

Divin Cirimwami

You cannot copy content of this page