mai 20, 2024

Bukavu : les déchets plastiques une nouvelle guerre sur la santé et la biodiversité

Spread the love

Lors d’un atelier de réflexion organisé par Congolaise Action for Nature (CAN) en marge de la journée internationale de la Terre célébrée chaque 22 avril, la population de Bukavu a été sensibilisée à l’adoption de nouvelles habitudes pour lutter contre l’utilisation des déchets plastiques.

 

Les panélistes ont mis en lumière les graves conséquences de l’utilisation des déchets plastiques sur la santé et l’environnement. Ils ont notamment souligné que ces déchets peuvent causer :

-La pollution des sols et des eaux; les déchets plastiques s’accumulent dans les sols et les eaux; perturbant les écosystèmes et menaçant la santé humaine;

-L’ingestion par les animaux; les animaux ingèrent souvent des déchets plastiques, ce qui peut entraîner leur mort ou des problèmes de santé;

-La libération de produits chimiques dangereux, les déchets plastiques peuvent libérer des produits chimiques dangereux dans l’environnement; qui peuvent nuire à la santé humaine et animale;

-Le changement climatique; la production de plastique contribue au changement climatique en émettant des gaz à effet de serre.

Parfait Mushanganya, activiste pour le climat et environnementaliste, a abordé la question de la pollution plastique et de la biodiversité. Il a montré les nombreuses conséquences négatives que cela peut avoir sur les êtres vivants.

« La pollution plastique menace la biodiversité en perturbant les écosystèmes et en tuant les animaux. Elle peut également avoir un impact négatif sur la vie socio-économique des populations qui dépendent des ressources naturelles, ces déchets plastiques peuvent aussi causer des problèmes de santé tels que l’infertilité, le cancer et des perturbations endocriniennes.

La fabrication de plastique contribue au réchauffement climatique en émettant des gaz à effet de serre.

La pollution par les gaz à effet de serre provenant de la fabrication du plastique contribue à la diminution de la couche d’ozone ».Demontre t-il.

Pour Guillaume Kalonji, coordonnateur de Congolaise Action for Nature (CAN), a expliqué importance de lutter contre la pollution plastique en adoptant les principes des 3R : Réduire, Réutiliser et Recycler. Il encourage également l’utilisation d’emballages réutilisables.

 » Pour réduire cette menace nous devons acheter moins de produits emballés dans de plastique, utiliser des sacs en tissu réutilisables et refuser les pailles et les couverts en plastique.

Utiliser les bouteilles en plastique et les contenants alimentaires plusieurs fois avant de les jeter.

Jeter les déchets plastiques dans les bacs de recyclage appropriés.

Acheter des produits auprès d’entreprises qui utilisent des emballages durables ou qui n’utilisent pas du tout de plastique.

 Demander aux autorités d’interdire les sacs en plastique à usage unique et d’autres produits en plastique nuisibles » Sensibilise t-il.

La lutte contre la pollution plastique est un défi majeur, mais il est possible de le relever si chacun y met du sien. En adoptant de nouvelles habitudes et en soutenant des solutions durables, nous pouvons protéger notre planète pour les générations futures.

Mitterrand Rukozo 

You cannot copy content of this page