mai 19, 2024

Bukavu : « Popopo solution », un réseau de jeunes qui terrorise la population de Panzi et Cahi

Spread the love

La Société Civile noyau communal d’Ibanda à Bukavu a organisé un forum sur la situation sécuritaire alarmante au quartier Panzi ce samedi 20 avril 2024. Une rencontre tenue dans la salle Monseigneur Kataliko de la paroisse Saint Guido Maria Conforti de Panzi, et qui a réuni plusieurs acteurs clés, dont le président de la société civile d’Ibanda, la bourgmestre, le commandant de la police et des représentants de la jeunesse.

L’objectif principal du forum était d’analyser la recrudescence des crimes au quartier Panzi et d’élaborer des solutions urgentes pour assurer la sécurité des habitants. En effet, ces derniers mois, des actes de violence perpétrés par un réseau de jeunes appelé « Popopo solution » et d’autres groupes inciviques ont semé la terreur au sein de la population.

La bourgmestre, Furaha Toto, a appelé à une implication citoyenne collective pour mettre fin à ces atrocités. Elle a exhorté les jeunes à abandonner la violence et à s’engager dans la construction d’un monde meilleur, en respectant la vie d’autrui et en s’unissant contre les ennemis du bien-être commun.

Le bilan des violences est lourd : quatre personnes ont déjà perdu la vie, d’autres sont gravement blessées et attendent des soins. Un cas particulièrement choquant est celui d’une femme enceinte qui a été grièvement et sexuellement torturée par des membres du groupe « Popopo solution » alors qu’elle se rendait à l’hôpital pour accoucher.

L’insécurité au quartier Panzi est un problème complexe qui exige une solution multidimensionnelle. L’implication de tous les acteurs, des autorités aux citoyens, est indispensable pour ramener la paix et la sécurité dans ce quartier meurtri.

Emercianne Balezi

You cannot copy content of this page