mai 19, 2024

Goma : combattre l’épidémie de discours de haine, les journalistes outillés par GIZ

Spread the love

Dans un contexte marqué par les conflits, les violences, la désinformation et les discours de haine dans l’est de la République Démocratique du Congo, l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), section du Nord et Sud-Kivu en collaboration avec ProPaix/GIZ, organise un atelier de formation du 23 au 26 avril 2024 à Jerryson Hôtel à Goma. Cet atelier vise à outiller les journalistes et les autorités de régulation sur le continuum des discours de haine et sa déconstruction.

Une activité qui reunit de journalistes et autorités de régulation et l’UNPC pour pour éclairer sur les questions relatives à la lutte contre les discours de haine.

Pour la Coopération Allemande/GIZ, l’Organisation de cette formation se motive par le contexte des conflits, des violences, de la désinformation, des discours de haine, à l’est de la RDC. Cette Coopération estime qu’avec cette formation, les professionnels des médias vont patriquer un journalisme qui unit les gens, qui promeut la paix.

Un des formateurs et facilitateur, Monsieur Alame Alain, pense que les matières qui seront apprises le long de la formation, pourront permettre à ces acteurs clés des médias de pouvoir comprendre comment est-ce que un discours d’incitation à la haine naît dans la société et comment ce discours peut embraser toute le société à travers la violence mais également, comment ils peuvent détecter ces discours-là au travers des écrits, des images, des symboles, sons qui passent par les médias où qui sont dans des formats présentiels au travers de la société.

Le plan d’action de Rabat (2012), comme cadre juridique de discours de haine, définit six critères pour identifier un discours de haine, il s’agit :
– du contexte dans lequel ce message est donné ;
– de l’auteur du message (statut) ; 

– de l’intention de l’auteur ;

– du contenu de la forme du message ;

– l’ampleur et la portée du message ainsi que
– de la probabilité et l’imminence.

L’atelier de formation sur le continuum des discours de haine et sa déconstruction est une initiative importante qui contribue à renforcer les capacités des acteurs clés dans la lutte contre ce fléau. Les connaissances et les outils acquis par les participants leur permettront de mieux identifier, déconstruire et contrer les discours de haine, contribuant ainsi à la promotion de la paix et de la cohésion sociale en République Démocratique du Congo.

Divin Cirimwami

You cannot copy content of this page