juin 15, 2024

Bukavu: transformer des déchets textiles en produits utiles, la nouvelle formation de la Fondation F3

Spread the love

La Fondation F3 a lancé ce lundi une formation de dix jours sur le recyclage des déchets textiles à Bukavu. Cette initiative vise à la fois à lutter contre le chômage et à protéger l’environnement en transformant ces déchets non biodégradables en produits utiles.

 

Selon Madame Furaha Citera, chargée de programme à la Fondation F3, l’engouement pour cette formation est tel que les organisateurs n’ont pas pu expliquer en détail le contenu aux participants avant leur arrivée. « Nous avons lancé une offre de formation et plusieurs personnes se sont intéressées sans qu’on explique de quoi il s’agirait, c’est pourquoi nous avons commencé aujourd’hui », explique-t-elle.

La formation a pour objectif de sensibiliser les participants aux dangers de la pollution par les déchets textiles et de leur apprendre à les transformer en produits tels que des paillassons, des rideaux, des bonnets, des bijoux, des bracelets, etc. Ces produits seront ensuite vendus sur les marchés, générant ainsi des revenus pour les participants.

« Nous sommes entrés dans la lutte contre la destruction de l’environnement.

Tous les citoyens contribuent à cette destruction par les déchets éparpillés partout, les déchets ménagers et textiles. Nous avons pensé que former les gens dans ce domaine était une contribution de la Fondation F3 à la lutte contre la destruction de l’environnement »ajoute t-elle.

En plus de son impact environnemental, la formation vise également à créer des emplois. « Aujourd’hui, des hommes et des femmes sont en train d’être formés pour se faire de l’emploi à travers ces déchets textiles », conclu Madame Citera.

Cette formation s’inscrit dans le cadre des objectifs de la Fondation F3, qui visent à former efficacement et régulièrement les jeunes et les femmes à l’entrepreneuriat. La Fondation encourage également la création d’entreprises par les jeunes et les femmes entrepreneurs et talentueux afin de les stimuler.

Mitterrand Rukozo

You cannot copy content of this page