juin 15, 2024

JM l’hygiène menstruelle : Heshima Coffee plaide pour l’exonération des taxes sur les kits hygiéniques

Spread the love

En cette Journée internationale de l’hygiène menstruelle, célébrée chaque année le 28 mai, la coopérative Heshima Coffee lance un plaidoyer fort pour l’exonération de la taxe sur les kits hygiéniques. Leur objectif est de faciliter l’accès à ces produits essentiels pour les filles et les femmes des zones rurales, souvent confrontées à une précarité menstruelle alarmante.

Briser les tabous et sensibiliser à l’hygiène menstruelle : une mission de longue date pour Heshima

Depuis plusieurs mois, Heshima Coffee s’engage activement dans la sensibilisation à l’hygiène menstruelle. La coopérative a notamment lancé la campagne « Brisons le tabou », visant à lever le voile sur un sujet encore trop souvent occulté, en particulier dans les communautés rurales.

« En Afrique, et plus particulièrement ici au Sud-Kivu, parler des règles entre parents et filles reste tabou », explique Solange Kwinja, directrice de Heshima Coffee. « Lorsqu’une femme n’est plus là, la jeune fille se retrouve souvent livrée à elle-même pour gérer son hygiène menstruelle. »

Face à ce constat, la campagne « Brisons le tabou » vise à impliquer l’ensemble de la famille, y compris les hommes, dans la sensibilisation. L’objectif est de permettre aux filles d’avoir accès aux informations et aux produits nécessaires pour vivre leurs règles sereinement.
Des kits hygiéniques inaccessibles pour beaucoup de femmes

Malgré les efforts de sensibilisation, l’accès aux kits hygiéniques reste un défi majeur pour de nombreuses femmes et filles en milieu rural. Le coût élevé de ces produits les rend inaccessibles pour une grande partie de la population, accentuant les inégalités et les privations liées à la menstruation.

C’est pourquoi Heshima Coffee lance aujourd’hui un nouveau plaidoyer auprès du gouvernement congolais : l’exonération ou l’allègement des taxes sur les kits hygiéniques.

« Nous avons mené des descentes sur le terrain et des sondages qui confirment que le prix des kits hygiéniques est beaucoup trop élevé pour la plupart des femmes », souligne Solange Kwinja. « L’idéal serait qu’ils soient distribués gratuitement. À l’instar de la maternité gratuite, pourquoi ne pas offrir des kits hygiéniques aux filles et aux femmes ? Cela leur permettrait de vivre leurs règles dignement et sans se soucier du coût chaque mois. »

La campagne « Exonérer les taxes sur les kits hygiéniques » s’inscrit dans l’engagement de Heshima Coffee à promouvoir l’hygiène menstruelle pour toutes. L’objectif est de permettre aux filles et aux femmes d’accéder librement et à moindre coût à ces produits essentiels, contribuant ainsi à leur bien-être, à leur dignité et à leur autonomisation.

Le choix du 28 mai pour célébrer la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle n’est pas fortuit. Ce chiffre symbolise en effet la durée moyenne d’un cycle menstruel, tandis que les règles durent généralement environ 5 jours (le mois de mai étant le cinquième mois de l’année).

Divin Cirimwami

You cannot copy content of this page