juin 15, 2024

RDC : ces 17 femmes nommées au sein du gouvernement Suminwa

Spread the love

Dans la nuit du 28 au 29 mai 2024, le gouvernement congolais de transition a été publié sur la chaîne nationale. Sur les 55 membres qui composent ce gouvernement, 17 femmes ont été nommées, soit 31% des effectifs. Cette proportion représente une avancée significative dans la représentativité des femmes sous la présidence de Félix Tshisekedi, qui a toujours plaidé pour une plus grande inclusion des femmes dans les instances de décision.

Cette augmentation de la représentation féminine au sein du gouvernement est un pas en avant dans la législature 2023-2028, témoignant de la participation des femmes dans les instances de prise de décision, comme le veut la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Cependant, il est crucial de noter que d’autres domaines, tels que la protection des femmes dans les zones de conflit à l’est du pays, doivent également être abordés.

1. Madame Eve Bazaiba – Ministre d’État de l’Environnement ;

2. Madame Thérèse Kayikwamba Wagner, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Étrangères ;

3. Madame Raissa Malu, Ministre de l’Éducation ;

4. Madame Nathalie Munanza, Ministre des Affaires Sociales ;

5. Madame Acacia Bandubola, Ministre des Affaires Foncières ;

6. Madame Chantal Chambu Mwavita, Ministre des Droits Humains ;

7. Dr Sombo Ayanne Safi Mukuna Marie-Thérèse, Ministre de l’Enseignement Supérieure Universitaire ;  

8. Madame Leonnie Kandolo, Ministre du Genre ;

9. Madame Yolande Elebe, Ministre de la Culture ;

10. Madame Noella Ayebanabato, Ministre de la Jeunesse ;

11. Madame Stephanie Mbombo, Ministre Déléguée près du Ministre de l’Environnement ;

12. Madame Bestine Kazadi, Ministre Déléguée près des Affaires Étrangères ;

13. Madame Irene Essambo, Ministre Déléguée près du Ministre des Affaires Sociales ; 

14. Madame Eugenie Tshiela, Vice-Ministre de l’Intérieur ;

15. Madame Grace Yamba, Vice-Ministre des Affaires Étrangères ;

16. Madame Onege Nsélé, Vice-Ministre des Finances ;

17. Mme Wivine Moleka, Vice-Ministre des Hydrocarbures. 

Il est à espérer que les femmes nommées au sein du gouvernement et élues au Bureau de l’Assemblée Nationale joueront un rôle actif dans la résolution des conflits dans l’est du pays. Leur implication pourrait contribuer à garantir la sécurité et la protection des femmes dans ces régions touchées par les conflits armés.

Divin Cirimwami

You cannot copy content of this page