mars 1, 2024

Bukavu : l’échec de Lukwebo en 2018, l’aurait servi de leçon ?

Spread the love

L’honorable président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo en vacances parlementaires à Bukavu, fait des œuvres sociales à travers la fondation qui porte son nom. Le plus récent ce 21 juillet 2023, la remise de 5 camions anti-incendie à la population de Bukavu.

À cette même occasion, il a remis le stade municipal de Funu aux mains du bourgmestre de cette commune pour les activités sportives de la jeunesse. Bien plus avant, il a inauguré des forages d’eaux dans la ville de Bukavu ; à Katana, plusieurs chantiers en cours de construction.

Lire aussi : Bukavu : ou bien ces deux camions anti-incendie ont déjà été incendiés (édito)

« Je suis venu remettre à la population de Bukavu des camions anti-incendie et chaque commune aura un camion. Pour qu’il n’y ait pas des prétextes, je vais donner 500 litres de carburant pour chaque véhicule et un salaire pour agent de 6 mois, » a-t-il déclaré devant le public.

Avant d’arriver à Funu, il est d’abord passé au camp Zaïre, un quartier récemment touché par l’incendie, pour consoler les sinistrés.

Devant des milliers des personnes venues pour la circonstance, Bahati Lukwebo a réitéré sa volonté de vouloir d’agir que de trop parler.

Un échec, une leçon !

Candidat malheureux à la députation nationale lors des élections de 2018, Modeste Bahati Lukwebo a changé sa stratégie d’agir et est passé de parole à action.

Lire aussi : Bukavu : « tous comme un seul homme, nous devons taire nos querelles et pousser d’abord l’ennemi dehors, » Bahati Lukwebo

Fondation Modeste Bahati Lukwebo. Comme presque tous les autres députés ou prétendants députés, ils ont mis en place une fondation, une dynamique, une initiative, une association afin d’exécuter certains projets d’ordre social en leurs noms. Une stratégie qui semble bien marchée dans la ville de Bukavu.

On croirait que le président du Sénat après avoir échoué aux précédentes élections, il a bien retenu la leçon.

Lire aussi : Bukavu : « la démocratie est en marche et la CENI est à l’œuvre » Bahati Lukwebo

Dernièrement, il est arrivé à quelques jours avant la fin de la campagne électorale avec un véhicule sur commande, adapté à une campagne. L’argent était jeté même en l’air, les gens ses sont battus, d’autres auraient bouffé l’argent tranquillement et à la fin, ils ont dit : « ushaka fanya nini? » ; pour dire : « Qu’avez-vous déjà fait pour la population ». 

Lukwebo, avait-il des mauvais conseiller avant ? Avant 2018, il ne faisait pas d’actions ? Faudrait-il échouer pour ouvrir les yeux ? Des questions qui restent sans réponse.

Rappelons que dès son arrivée le 15 juillet 2023 à Bukavu, il a déposé sa candidature à la députation nationale ainsi que celles de son regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A.

Divin Cirimwami.