mars 1, 2024

Sud-Kivu : Kamerhe et les députés provinciaux nous ont mentis tout droit dans les yeux ? (éditorial)

Spread the love

« En politique on n’est ni amis ni ennemis, seuls les intérêts comptent », cette célèbre phrase utilisée par les politiciens.

Vital Kamerhe vient d’être reçu par Théo Ngwabidje en sa résidence pour une réconciliation entre Théo et Marc Malago  ce dimanche 10 septembre 2023.

L’intérêt commun entre ces trois politiciens, c’est la réélection de Félix Tshisekedi laisse savoir Billy Kambale, Secrétaire général de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC sur le réseau social X (twitter)  : « Homme d’état, républicain, fidèle à sa doctrine, le VPM Économie Vital Kamerhe a effectué une visite chez le Gouv Theo Kasi pour une réconciliation avec son Vice Gouv dans la perspective de la bataille pour la réélection du PRO5. L’UNC et l’UDPS ensemble pour une victoire éclatante. « 

Cette victoire éclatante dont il parle, qui va la lui donner à part la population, qui est demandé de se taire car, les baobabs imbattable mettent leurs intérêts au premier plan au lieu de ceux de la population qui à désavouée Monsieur Ngwabidje durant tout son mandat comme gouverneur de la Province.

Les députés provinciaux ont menti, ou bien on les a aussi mentis ? 

En date du 4 mars 2023 lors de leur arrivée triomphale à Bukavu après plus de deux mois à Kinshasa, les députés provinciaux ont assurés à la population du Sud-Kivu que Félix Tshisekedi et la première dame, n’ont jamais soutenu Théo Ngwabidje.

« Dites à la population que je n’ai jamais été derrière le pire que vous vivez au Sud-Kivu. Rentrez et vivez l’unité pour le développement du Sud-Kivu en attendant les élections d’un nouveau gouverneur, » message du Chef de l’Etat,  rapporté par les députés lors d’un meeting populaire à leur arrivée.

Ils ont même assuré à la population que c’est grâce à Vital Kamerhe qu’ils ont été reçus en audience par le Chef de l’Etat Felix Antoine Thisekedi.

Sud-Kivu : « Tshisekedi n’a jamais soutenu Ngwabidje de l’UDPS » (députés)

Ils n’ont pas compris cette phrase : « Rentrez et vivez l’unité pour le développement du Sud-Kivu en attendant les élections d’un nouveau gouverneur.» parce que Ngwabidje est toujours Gouverneur et il communie aujourd’hui avec l’allié fort de Félix. Les députés devraient vivre une unité avec Ngwabidje comme l’a suggéré Tshisekedi pour l’intérêt de sa réélection.

Vital Kamerhe lui, nous a mentis droit dans les yeux ?

Dans un meeting en date du 8 avril 2023 devant une foule immense, il avait dit : « Il y a trop de mensonges à Kinshasa. Vous savez que les députés provinciaux ont été reçus par le chef de l’Etat à deux reprises et ils ont dit qu’ils sont prêts que l’assemblée soit dissoute  pourvu que la province ne soit dirigée comme une boutique. La province du Sud-Kivu, mérite  d’être bien dirigée.

Que le chef de l’Etat, les gens de Kinshasa et les gens de la cour constitutionnelle voient d’eux-mêmes. Aucune  loi n’est au-dessus de la voix du peuple, aucune. Nous refusons que la province soit un cobaye, de changement des gouverneurs à chaque fois ; l’assemblée provinciale doit savoir ce qui est entré dans la caisse et ce qui est sorti dans la caisse et pourquoi faire.  À partir d’aujourd’hui, un rapport doit être fait à l’assemblée provinciale. Avant de sortir l’argent, on pose la question à l’assemblée qui doit donner son aval. Est-ce qu’on va encore voler l’argent ?

Bukavu, je vous demande l’amour entre vous. Que ça soit les anciens gouverneurs, je ne veux que personne les injurie, non plus qu’ils soient tabassés ou leur faisant du mal. Si ton boulot est fini, rentre et repose toi et il y aura la paix.’’

En fait, Vital n’avait pas menti, c’était un discours politique, un discours tenu la veille de la réhabilitation de Théo Ngwabidje Kasi par la cour constitutionnelle comme gouverneur de province. En tant que Vice-Premier Ministre et Ministre de l’économie, pensiez-vous qu’il n’était pas au courant d’un document de son collègue Vice premier ministre et Ministre de l’intérieur Peter Kazadi, réhabilitant Théo dans ses fonctions et qui n’a fait que son apparition en date du 10 avril 2023, deux jours après son meeting.

Ce document aurait pu sortir avant son arrivée, mais peut-être qu’il a demandé à son collègue de le garder d’abord dans le tiroir avant son arrivée pour ne pas être reçu par celui que toute la population détestait à cette période, Théo.

Sud-Kivu : « le peuple d’abord » devenu « Ngwabidje d’abord » ?

Rentrons un peu dans ce discours pour comprendre ce que la population n’a pas compris : « Nous refusons que la province soit un cobaye, de changement des gouverneurs à chaque fois ; l’assemblée provinciale doit savoir ce qui est entré dans la caisse et ce qui est sorti dans la caisse et pourquoi faire. » 

En tout cas à cette période, jusqu’à présent, il n’y a pas eu de changement de gouverneur de Province, Théo va bel est bien finir son mandat malgré la mise en accusation de son gouvernement par les députés provinciaux en date du 13 avril 2023.

Les députés se plaignaient peut-être de la gestion de Ngwabidje, parce qu’ils ne savaient pas ce qui entrait dans la caisse et ce qui en sortaient comme Kamerhe dit que désormais ils devraient le savoir. Ou bien c’est l’argent qui les intéressait aussi ?

Mais comme les députés provinciaux ne se réunissent plus en plénières pourrions-nous dire qu’ils ont accepté la dissolution de l’assemblée provinciale ? Ou soit que chacun se concentre à sa réélection vu que c’est dans quelques mois.

Le Vice-gouverneur de la province, cadre de l’UNC n’avait jamais pensé démissionner pour montrer sa solidarité au peuple, mais l’UNC voulait que ce soit Ngwabidje qui démissionne. L’UNC a contraint le Directeur adjoint de cabinet de Ngwabidje de démissionner pour montrer sa solidarité. Mais vous savez où se trouve le Dircaba?, il a été nommé Directeur Général de la Régie des Voies Fluviales, RVF

L’objectif d’un parti politique, c’est de conquérir le pouvoir et le garder aussi longtemps que possible. L’UDPS a conquis le pouvoir au Sud-Kivu et vous vouliez, qu’il le laisse en faveur de l’UNC? Maintenant que les intérêts sont communs ils peuvent se réconcilier et Théo continu tranquille dans son fauteuil, personne pour le bousculer en attendant, il est candidat députés national à Idjwi.

Sud-Kivu : destitution de Ngwabidje, Félix Tshisekedi reçoit les éloges des  députés provinciaux

Pour rappel, les motions contre Ngwabidje ont été initiées ou appuyées par les députés provinciaux de l’UNC. Maintenant que Ngwabidje et l’UNC à travers son président national se sont réconciliés, pensez-vous que les députés vont rester indifférents ? Ils sont d’office réconciliés.

En quoi vous dites encore que ce sont les intérêts du peuple qui comptent, un peuple ou bien ceux d’un peuple corrompus moralement avec les dons et legs.

Divin Cirimwami.

You cannot copy content of this page